• image
  • image

Articles

Principe concernant la langue d’usage à la paroisse Saint-Thomas d’Aquin

 

Énoncé de principe

À la paroisse catholique francophone Saint-Thomas d’Aquin, les célébrations religieuses de nature communautaire et les rassemblements de nature paroissiale se vivent en français, selon la mission culturelle unique et la raison d’être linguistique particulière de la paroisse. (Voir l’historique plus bas.)

Pour assurer la raison d’être et la vitalité francophone de la paroisse dans le temps et de générations en générations, le fonctionnement administratif, les célébrations religieuses et la vie communautaire se vivent en français.

Toutes les célébrations de sacrements et d’événements religieux particuliers dans le cadre de rassemblements spécifiquement paroissiaux se déroulent et se vivent en français.

 

Historique et raison d’être spécifique de la paroisse

La paroisse Saint-Thomas d’Aquin a été canoniquement érigée par l’archidiocèse catholique d’Edmonton le 2 décembre 1960.

C’est l’engagement tenace et le travail acharné de familles francophones catholiques du sud-est d’Edmonton, aidées des Pères Oblats de Marie-Immaculée, qui ont amené l’archevêque J.H. MacDonald à accepter la demande de fonder une paroisse francophone dans le quartier Bonnie Doon.

Dans un contexte où la langue anglaise est fortement prédominante, la paroisse Saint-Thomas d’Aquin a été fondée pour assurer la pérennité de la vie de foi catholique vécue en français pour toutes les générations. Elle continue d’exister uniquement pour cette raison.

Elle est une des deux seules paroisses francophones catholiques qui survivent présentement à Edmonton.

 

Circonstances particulières

Pour des célébrations et des rassemblements à caractère plus familial que communautaire, à la demande de la famille, l’on pourra, exceptionnellement, déroger légèrement au principe fondamental énoncé plus haut.

Certaines parties de la célébration pourraient se faire de façon minimale en anglais ou dans une autre langue… à un mariage, à des funérailles ou à un baptême privé, par exemple.

Par contre, la plus grande part de la célébration devra se dérouler en français. Et l’Évangile sera toujours proclamé en français.

Certains aspects pourraient se faire en français et en anglais ou une autre langue selon les circonstances, tels l’éloge funèbre, l’homélie et les prières universelles, par exemple.

Certains aspects pourraient être en anglais seulement, ou dans une autre langue, selon les circonstances… tels quelques chants, une lecture biblique - autre que l’Évangile - et le psaume, par exemple.

La Prière eucharistique devrait être en français.

 

Bonnes pratiques en appui aux participants qui ne comprennent pas le français

La famille pourrait fournir la traduction de certains ou de tous les textes en français, dans un livret de participation destinée aux participants ou aux invités à la célébration qui ne comprennent pas le français.

Le prêtre et / ou l’animateur à la célébration pourraient se servir de brefs résumés en anglais, selon les circonstances, pour accompagner les personnes et les participants de l’assemblée qui ne comprennent pas le français.

À l’occasion d’un décès, la famille pourrait décider de faire, avant la Messe des funérailles, une vigile de rassemblement familiale et de prières au salon funéraire, si elle pense qu’une célébration à prédominance en anglais serait souhaitable.

 

Dispositions personnelles

Les responsables de la paroisse Saint-Thomas d’Aquin seront toujours heureux d’accompagner les personnes, les familles et les regroupements qui demanderont de célébrer des événements et des services religieux à la paroisse.

Les responsables de la paroisse espèrent que les personnes, les familles et les regroupements qui demanderont des services religieux à la paroisse Saint-Thomas d’Aquin accepteront avec bienveillance la mission et le cadre de fonctionnement linguistique et culturel particuliers de la paroisse, ainsi que le choix linguistique et culturel des personnes qui en font partie.

Si quelqu’un préférait vivre un événement religieux principalement dans une autre langue que le français, les responsables de la paroisse seraient heureux de l’aider à prendre contact avec une paroisse anglophone ou autre pour obtenir le service. De fait, il y a plusieurs paroisses catholiques qui offrent et assurent des services et des célébrations en anglais dans le sud-est d’Edmonton.

 

N.B. : Dans ce document, les termes du genre masculin, utilisés pour désigner les personnes, englobent à la fois les femmes et les hommes. Ils sont utilisés uniquement dans le but d’alléger le texte et ne visent aucune discrimination.

Adopté à l’unanimité par le Conseil paroissial de pastorale (CPP) de la paroisse Saint-Thomas d’Aquin Le 20 mai 2015.